En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

Médiation familiale : un service spécifique pour les exploitants en Haute-Vienne et en Creuse

Mis à jour le 03/02/2017

Aider les familles agricoles à recréer du lien et à sortir des conflits familiaux, c'est l'objectif du partenariat conclu entre la MSA du Limousin et le service de médiation familiale de la Haute-Vienne géré par l'ADPPJ.

Les conflits familiaux peuvent entraver dans certains cas la conduite de l'exploitation agricole : il peut s'agir d'une séparation et de ses conséquences sur la prise en charge des enfants, de conflits intergénérationnels, de discorde dans la fratrie, du problème de la transmission du patrimoine, du partage des tâches, etc…
 
Le médiateur familial, un nouvel acteur du territoire agricole
Le médiateur familial, en lien avec les autres partenaires (Centres de gestion, la MSA, la Chambre d'Agriculture,…) devra aider chacun à repenser les règles de vie, l'organisation familiale et professionnelle et le « vivre ensemble » dans cette communauté de vie qu'est l'entreprise agricole. Par l'apaisement des tensions, la médiation familiale facilitera l'intervention des autres techniciens du monde agricole qui pourront jouer pleinement leur rôle de conseil.
Pour un bon déroulement de la médiation, le médiateur doit être indépendant du monde agricole afin de préserver sa neutralité et son impartialité : c'est un professionnel qualifié, titulaire d'un diplôme d'Etat, formé à l'écoute et à la négociation entre les personnes.
 
Comment déclencher une médiation ?
Après un premier contact téléphonique auprès du Service de Médiation Familiale à l'ADPPJ, des rendez-vous d'information sur la médiation seront proposés. Le premier rendez-vous est gratuit.
Tél : 05 44 30 16 31 en Creuse
Tél : 05 55 10 34 05 en Haute-Vienne

 
Comment se déroule une médiation ?
La médiation familiale repose sur la conduite d'entretiens avec les personnes.
Le médiateur familial peut, le cas échéant, se déplacer ; il se rend alors à proximité des intéressés sur un lieu accepté par tous, propice au bon déroulement de la médiation.
A l'issue de rencontres individuelles avec les différents protagonistes (conjoints, associés, etc…) concernés par l'exploitation, si chacun est d'accord, le travail de médiation se met en place ; au fur et à mesure de l'avancée de la médiation, la participation ponctuelle ou régulière d'autres personnes (autres membres de la famille, tiers professionnels..) peut être envisagée.

Contacts

En Corrèze
Patricia PERSONNE  Tél : 05 55 93 41 26
En Creuse
Brigitte HENRY Tél : 05 55 51 30 22
En Haute-Vienne
Aurélie  PERE Tél : 05 55 49 87 57