En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

L'Assemblée Générale annuelle de la MSA du Limousin

Mis à jour le 09/05/2018

Le 27 avril 2018 à AHUN, 200 délégués ont répondu présents, ainsi que des personnalités régionales et locales et des représentants des caisses voisines. Eric DALLE Directeur général, est revenu sur les temps forts de l'année 2016, et notamment sur la négociation de la convention d'Objectif et de Gestion 2016-2020 ainsi que sur la mutualisation avec la caisse Dordogne Lot et Garonne qui en découle. Le 1er Vice-Président Bernard TOURNADOUR a présenté le rapport mutualiste, mettant en évidence les actions développées par les échelons locaux au cours de la 2ème année de mandat.

Le Président Guy  FAUGERON a insisté en introduction sur la vitalité des comités locaux qui totalisent 70 actions ayant intéressé plus de 3 700 personnes.
Il a évoqué ensuite :
-  la  création de l'ARCMSA qui regroupe pour le domaine de la santé toutes les MSA du périmètre de la Nouvelle Aquitaine. Dans cette nouvelle configuration, la MSA du Limousin va participer activement à l'élaboration du nouveau Plan Régional de Santé,
- l'accompagnement des crises agricoles possible grâce à des moyens financiers, aux équipes de terrain, ainsi qu'aux dispositifs partenariaux, du département et de la région,
- l'aide à l'emploi salarié : aides individuelles au remplacement, congé paternité ou maternité, aide au répit,
- la proximité : la MSA est partenaire d'une vingtaine de Maisons de Service Au Public (MSAP) sur le territoire limousin où elle propose des actions d'animation concernant les télé-services ainsi que des RV,
- L'Action Sanitaire et Sociale qui a finalisé son nouveau Plan d'Action.

Le thème de cette assemblée, illustré sous forme de tables rondes, était consacré aux actions d'accompagnement du Service de contrôle Médical en faveur du développement de l'offre de soins en milieu rural.
La 1ère table ronde a permis de mieux comprendre le savoir faire de la MSA et son rôle d'expert  dans les projets de création de Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP). Les témoignages de représentants de l'Agence Régionale de Santé, de la Mutualité Française et de l'observatoire Régional de la Santé se sont enrichis de ceux de médecins généralistes qui ont présenté l'accompagnement MSA sur le terrain.
La 2ème table ronde a mis en valeur les actions des médecins conseils MSA dans le domaine de la sensibilisation des étudiants aux avantages de l'exercice de leur profession en milieu rural. Des responsables pédagogiques formant des infirmiers, des masseurs kinésithérapeutes ainsi que des professionnels de santé exerçant en campagne ont  fait part de leurs convictions sur les avantages des MSP.

M. Jean-François FRUTTERO, Administrateur de la Caisse Centrale, est intervenu en rappelant le contexte agricole difficile en raison des crises agricoles et à un environnement incertain en raison des échéances politiques à venir. Il a précisé que la MSA restera vigilante et mobilisée en poursuivant ses actions d'accompagnement social de proximité.

Il a ensuite évoqué les réformes engagées et mises en place par la MSA en 2016,  la prime d'activité et la PUMA, et a présenté celles à venir : la liquidation unique des régimes alignés (LURA) qui doit entrer en vigueur au 1er juillet 2017 , le tiers-payant généralisé et le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu (qui pourraient être remise en cause suite aux élections), la mise en place progressive de la DSN et du TESAé.
Il a poursuivi sur une  interrogation concernant le contexte politique et social après les élections présidentielles et les législatives.
En effet, la gestion de la sécurité sociale pourrait fortement évoluer compte tenu des critiques unanimes dont fait l'objet le RSI et qui pourrait amener à une reconfiguration de ce régime avec des éventuelles conséquences pour la MSA. Exemple de propositions : la création d'un régime des indépendants (quid des salariés agricoles ?), la fusion du RSI au régime général (quid de la MSA ?).

Il a conclu en affirmant que la MSA va être force de propositions pour mettre en avant les atouts du guichet unique MSA, développer le périmètre d'activité de la MSA sur les activités de prolongement sur l'exploitation ainsi que sur les entreprises de l'agroalimentaire, faire de la MSA un opérateur de référence sur les territoires, en s'appuyant sur ses délégués et ses administrateurs.
 



 

A télécharger A télécharger